Mois : février 2019

 Confier à Dieu nos lendemains. Par David Wilkerson

 

Le Seigneur est apparu à Abraham et Lui a donné cet ordre incroyable : “Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai” (Genèse 12.1).

Galates 3.6-9

Comme c’est surprenant ! Soudain, Dieu a choisi un homme et lui a dit : “Je veux que tu te lèves et que tu partes en laissant tout derrière toi : ta maison, ta famille, même ton pays. Je veux t’envoyer quelque part et Je te montrerai comment y aller au fur et à mesure du chemin.”

Comment Abraham a-t-il réagi à cette parole incroyable du Seigneur ?

“C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait” (Hébreux 11.8). Penses un peu à ce que Dieu demandait à Abraham. Il ne lui a pas montré comment il allait nourrir sa famille, si c’était loin ni quand il arriverait à destination. Il lui a juste dit deux choses, au début : “Vas” et “Je te montrerai le chemin.”

Quel ordre incroyable ! Il disait à Abraham, en substance : “A partir de maintenant, Je veux que tu me donnes tes lendemains. Tu vas vivre ta vie en remettant ton futur entre Mes mains, un jour à la fois. Si tu t’engages à faire cela, Je te bénirai, te guiderai et te conduirai dans un endroit que tu n’as jamais imaginé.”

Dieu veut amener chaque membre du corps de Christ à faire la même chose. En effet, Abraham est ce que les théologiens appellent un “type” de l’homme, quelqu’un qui sert d’exemple pour que nous sachions comment nous devons marcher devant Dieu. Et l’exemple d’Abraham nous montre ce qui est requis de la part de tous ceux qui cherchent à plaire à Dieu.

L’apôtre Paul nous dit que tous ceux qui croient et qui se confient en Christ sont les enfants d’Abraham (“Reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham” (Galates 3.7). En résumé : nous plaisons à Dieu en nous confiant en Lui. As-tu remis tous tes lendemains entre les mains de Dieu, comme Abraham l’a fait ?

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele

 

La connaissance de Dieu – Pasteur Johan Benouala

 

Jérémie 9.24

ADD Citadelle

Qu’est-ce qui est le plus important pour l’homme ?

Toutes sortes d’idées nous jaillissent à l’esprit,

comme l’amour, la réussite, l’argent, une famille unie…

mais la Bible déclare que c’est la connaissance de Dieu

qui est la chose la plus importante pour réussir notre vie.

Et nous le connaissons si peu, si mal. C’est pourquoi Johan Benouala,

pasteur de la jeunesse de la Citadelle nous encourage

à engager une quête de connaissance,

d’abord en prenant conscience de notre ignorance,

ensuite en nous éloignant du péché et enfin en étudiant Sa parole.

Références bibliques:

Jérémie 9.23-24 ; Jean 17.3 ; 1 Jean 4.8

Osée 4.6  ; Hébreux 8.10 ;1 Corinthiens 3.3

Matthieu 4.4 ; 1 Timothée 4.8

Bonne écoute!

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele

 

Notre espérance quand tout est ébranlé. Par David Wilkerson

 

Jésus nous a dit quoi faire quand nous commençons à voir un bouleversement dans le monde : “Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées.

Psaumes 34.15

Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche” (Luc 21.25-28).

Note que Christ a dit : “Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes.”Cela suggère que les choses vont empirer et devenir de plus en plus intenses. C’est pour cette raison que nous devons affermir nos cœurs maintenant – nous approcher du Seigneur – et ancrer notre foi dans Sa Parole.

Quelle est la foi sur laquelle nous devons nous appuyer ? C’est que le diable ne peut pas nous faire du mal. Les nouvelles les plus chaotiques ne peuvent pas nous faire du mal. Tous les dictateurs conduits par des démons seront dispersés comme la balle du grain et nous verrons Christ venir dans Sa gloire. C’est ce qui nous permet de dire dans ces temps difficiles : “Que je vive ou que je meure, je suis au Seigneur. Il est souverain sur tout ce qui se produit autour de moi.”

Au milieu de ce bouleversement général, où se concentre l’attention du Seigneur ? Est-ce qu’Il se préoccupe surtout des événements au Moyen Orient ou des grondements dans d’autres parties du monde ? Non ! La Bible nous dit que le regard de Dieu est fixé sur Ses enfants. “Voici, l’œil de l’Éternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté” (Psaumes 33.18).

Notre Père est conscient de chaque mouvement sur la Terre de toutes les créatures vivantes, et pourtant, son regard est fixé principalement sur le bien-être de ses enfants. Il fixe ses yeux sur les besoins de chacun de nous. “Les yeux de l’Éternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris” (Psaumes 34.15)

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele

 

Un désir dans le coeur de Dieu. Par David Wilkerson

 

Jésus raconte l’histoire d’un jeune homme qui a pris sa part d’héritage et qui l’a dilapidé en vie de débauche. Il a fini brisé, ruiné dans sa santé et en esprit et, alors qu’il était au plus bas, il a décidé de retourner dans la maison de son père. L’Écriture dit : “Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa” (Luc 15.20).

Luc 15.20-22Rien n’a empêché le pardon du père pour le jeune homme. Le fils n’a rien eu à faire parce que son père avait déjà pourvu à tout ce qui était nécessaire à la réconciliation.

Il a couru vers son fils et l’a embrassé dès qu’il a vu le garçon sur la route. La vérité, c’est que le pardon n’est jamais un problème pour les pères aimants.

De la même façon, ce n’est jamais un problème pour notre Père céleste quand Il voit un enfant repentant. Dans ce baiser du père se voyait tout son désir pour que son fils soit restauré. Il désirait la compagnie de son enfant, sa présence, une communion avec lui.

“Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous… approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi” (Hébreux 10.19-22).

Les croyants sont bien conscients du côté humain de l’œuvre de Christ au Calvaire – le pardon de tous nos péchés, la puissance de la victoire sur tous nos liens et, évidemment, la promesse de la vie éternelle. Mais il y a un autre avantage à la croix, qui concerne le Père. C’est le plaisir qu’Il a chaque fois qu’Il reçoit un enfant prodigue dans Sa maison.

Bien-aimé, le sujet central de cette parabole du fils prodigue est davantage le bonheur du père lors du retour du fils que le retour à la maison de ce dernier. Et c’est la même chose avec notre Père céleste qui nous aime. Son cœur est rempli de joie quand nous entrons avec assurance dans Sa présence pour passer du temps dans la communion avec Lui.

Source de l’article

Que Dieu vous bénisse

gif-barre-de-separationpetitmodele

 

Jesus notre Seigneur.

En jesus-Christ nous avons la vie éternelle.

%d blogueurs aiment cette page :